Pour vous faciliter la vie, compliquez-vous les choses

Voici la septième leçon de la grenouille orange. Au fil des semaines, vous en découvrirez dix. Pour plus d'information, visitez www.lagrenouilleorange.com.

 

 

Le fait de devenir plus heureux implique souvent des changements de comportement ou d’habitudes.

 

Par exemple, s’il était coutumier pour votre équipe de commencer les réunions en passant en entrevue tout ce qui va mal dans l’organisation, il faut trouver de nouvelles habitudes ou, si vous préférez, de nouveaux scripts sociaux.

 

Cela dit, vous savez, peut-être pour l’avoir vécu dans le passé, que les habitudes sont tenaces et qu’elles ne se laissent pas oublier si facilement que ça. Pourquoi donc? Tout simplement parce qu’elles sont devenues une deuxième nature et qu’il est plus facile de laisser celle-ci s’exprimer plutôt que de persévérer dans de nouvelles résolutions, aussi raisonnables et judicieuses soient-elles.

 

L’adoption de nouvelles habitudes exige des efforts et si ces efforts, exigent plus de 20 secondes, il est possible que vous retomberez dans vos vieilles routines. Voyons quelques exemples.

 

Vous avez décidé de manger plus sainement. Or, quand vous ouvrez votre garde-manger, un sac de croustilles déjà ouvert vous attend. Vous n’avez qu’à tendre la main pour en prendre une poignée. Par contre, vous vous rappelez que vous voulez manger plus santé et que vous avez justement acheté du céleri cette semaine. Tout ce que vous avez à faire, c’est de le trouver, de le couper, de le rincer puis de vous délecter. Cela vous prendrait trois minutes. Votre main s’élance donc vers les croustilles…

 

Si vous souhaitez vraiment adopter une nouvelle habitude, commencez par préparer vos morceaux de céleri et placez-les bien en vue dans le frigo. Quant aux croustilles, cachez-les au fond du garde-manger, là où vous aurez besoin de plus d’une minute pour les débusquer. Vous remarquerez rapidement que la voie de la facilité vous fera glisser vers les crudités.

 

Vous aimeriez faire plus souvent preuve de gratitude au travail? Préparez de petites cartes en couleur que vous laisserez traîner à portée de main sur votre bureau. Écrivez-y même ces premiers mots : «Je te remercie parce que…» Il vous sera dès lors plus facile de témoigner votre reconnaissance à vos collègues. D’autant plus que le fait d’avoir les cartes bien en vue vous rappelle chaque jour votre nouvelle résolution.

 

Pour vous faciliter la vie, compliquez le recours aux vieilles habitudes et demandez-vous ce que vous pourriez changer à votre environnement afin de rendre les nouvelles habitudes plus faciles à conserver. C’est une question d’énergie d’activation. Réduisez l’énergie nécessaire à l’accomplissement des nouveaux comportements que vous souhaitez adopter. Ils ne tarderont pas à devenir de vieilles habitudes.